22 « plafonds illustrés » en odontologie pédiatrique des Hospices Civils de Lyon

Le projet concerne le service qui accueille les enfants dans 22 boxes. L’équipe est composée de chirurgiens-dentistes spécialisés au service du traitement de pathologies bucco-dentaires, de réhabilitation orale et de la prise en charge de certaines pathologies de la sphère oro-faciale. Le service est au carrefour de traitements pluridisciplinaires en lien avec les autres spécialités médicales ainsi qu’en relation avec la dentisterie ou la médecine de ville pour des actes spécifiques. Le service accueille des enfants et des adolescents, principalement issus de milieu défavorisé et particulièrement de l’immigration. Les patients reçus ne viennent pas ou peu dans un cadre préventif, mais essentiellement curatif :

En Rhône-Alpes, ces dernières années, environ 4,5% des enfants scolarisés en grande section de maternelle présentaient au moins 2 dents cariées aussi bien dans l’Académie de Lyon que dans l’Académie de Grenoble. Au sein de l’Académie de Lyon, ce pourcentage monte à 11,2% dans les écoles en Éducation Prioritaire (EP).

L’équipe du service met tout en œuvre pour réserver aux patients et à ses parents un accueil :
– Personnalisé
– Rassurant
– Informatif

Ci-dessus exemple de plafond

DESCRIPTION DU PROJET :
Prendre en charge pas à pas le petit patient et ses accompagnants dès leur arrivée et jusqu’à leur départ. Pour que l’expérience des soins dentaires soit mieux vécue par les enfants et les adolescents, et pour que le travail des soignants soit facilité et plus agréable au quotidien, l’équipe du service a imaginé l’aménagement d’un parcours illustré qui s’articule autour de 4 plans :
SPATIAL, en guidant le patient et son parent pas à pas, à chaque étape de sa consultation : accueil, attente, soins, départ.
TEMPOREL, en les faisant patienter dans un environnement distrayant et rassurant afin de préparer au mieux le soin.
ÉMOTIONNEL, en facilitant la séparation parent-enfant par le jeu.
SENSORIEL, en créant des distractions pour limiter les sensations de douleurs ressenties ou imaginées.

Plusieurs supports illustrés seront imaginés pour répondre le plus justement possible aux difficultés rencontrées par les soignants dans la prise en charge. Ces illustrations pourront être placées aux plafonds dans les boxes, sur les murs et parois des couloirs et de la salle d’attente, ainsi que sur la borne d’accueil. Ces supports seront conçus par une entreprise spécialisée dans l’aménagement pédiatrique.

L’équipe impliquée dans le projet :
Pr Jean-Christophe FARGES, PUPH, chef du Pôle d’odontologie
Pr Jean-Jacques MORRIER, PUPH, odontologie pédiatrique
Pr Béatrice THIVICHON-PRINCE, MCUPH, odontologie pédiatrique
Pr Guillemette LIENHART, AHU, odontologie pédiatrique
Cyril BARTHELEMY, cadre de santé
Clémence DENIS, conseillère conditions de travail

P A R T E N A I R E S    D E J A    E N G A G E S

 

RECHERCHE DE FINANCEMENT EN COURS

Passeport ambulatoire pédiatrique

Le deuxième projet pour le Centre Hospitalier de Vienne est un livret d’accueil propre à la pédiatrie.  Il y a plusieurs années, une étudiante éducatrice de jeunes enfants (EJE) a créé un livret a destination des familles. Ce dernier explique le fonctionnement, le règlement intérieur mais aussi les acteurs du service de pédiatrie que l’enfant est susceptible de rencontrer durant son séjour. Ce document est devenu obsolète, il a cependant montré qu’il était essentiel durant le séjour. C’est un outil qui rassure les familles.« Fort de cette première expérience, nous aimerions le retravailler afin qu’il soit encore plus efficient. Il sera toujours à destination des familles mais nous voulons aussi insister pour qu’il soit à hauteur d’enfant avec une compréhension grâce aux images et illustrations. » explique Emilie Micoud, éducatrice jeunes enfants (EJE) en pédiatrie. « L’idée c’est aussi de faire du lien et d’harmoniser nos documents avec le service. »

En 2017, un grand projet autour de la décoration du service a été mené, il a été réfléchit et travaillé avec la société Dubourdon. L’enfant peut retrouver deux personnages : « Albert et Clémentine » qu’il peut suivre des urgences pédiatriques jusqu’au service d’hospitalisation. Ces personnages font le lien entre les deux services et donnent du sens pour les familles quand l’enfant est installé dans sa chambre. Les professionnels utilisent  ce lien pour développer ou créer une relation avec le jeune patient, ce dernier trouve un repère qui va le rassurer et le mettre en confiance. Afin de continuer dans cette dynamique, il est paru évident à l’équipe de réaliser ce passeport ambulatoire avec la société Dubourdon et les personnages « Albert et Clémentine ». Offrir une continuité dans la prise en charge de l’enfant et de sa famille concourt à la qualité des soins qui sont proposés au sein du service.

P A R T E N A I R E   O P E R A T I O N N E L

Le studio de création DUBOURDON Productions imagine, crée, illustre et conçoit des outils ludiques, informatifs et pédagogiques en milieu hospitalier et plus particulièrement en milieu pédiatrique. Depuis 2009, l’équipe de DUBOURDON & Cie productions agit aux côtés des associations à but non lucratif, reconnues d’intérêt général et des centres de soins et de santé afin d’améliorer le quotidien des professionnels de santé, des enfants et de leur famille.

L E S    P A R T E N A I R E S
qui permettent la réalisation de ce passeport ambulatoire

Nous les remercions pour leur confiance et leur aide précieuse

« Murs d’images » en pédiatrie à l’hôpital de Vienne

Initialement prévu au printemps, ce projet démarre à l’automne à cause de la crise sanitaire. La COVID a chamboulé toutes nos activités liées notamment aux ateliers cuisine et aux différentes sorties comme la classe verte. Mais l’association continue ses projets pour les enfants sans les impliquer directement. Nous portons cette année deux projets pour le service de pédiatrie de l’hôpital de Vienne.
L’idée c’est de montrer que la pédiatrie n’est pas seulement un lieu de soin mais aussi un lieu de vie : « Ce projet de « murs d’images » va permettre d’embellir des locaux vieillissant mais dans son rôle premier d’amener l’enfant, la famille et les soignants à s’en servir comme un outil au service de la prise en charge du soin » raconte Sandrine Ventura, cadre de santé. « Ce sera un médiateur qui permet parfois aux familles dans l’attente et qui sont, en général stressées, de dédramatiser grâce à un lieu accueillant, de verbaliser avec l’enfant et d’entrer dans l’imaginaire ».

P A R T E N A I R E S    O P E R A T I O N N E L S

C’est Nicolas ROBIN, photographe qui va réaliser les clichés
L’impression des panneaux est faite par PICTO RHÔNE-ALPES

Il y a deux ans un projet de décoration des services de pédiatrie, d’urgences pédiatriques et de néonatologie a été réalisé. A partir de cette décoration centrée sur deux personnages : Un crocodile et une petite fille, l’enfant peut se raconter les aventures qui lui arrive. Chaque enfant qui passe par les urgences pédiatriques, en premier lieu, peut s’il est hospitalisé poursuivre son voyage imaginaire et retrouver les personnages jusque dans sa chambre.
Ces personnages font partis de cette continuité dans les différents services de pédiatrie, et devient un outil pour entrer en relation avec l’enfant et créer du lien. Cet outil sert tout autant au personnel soignant, qu’à l’enfant et sa famille.
Le projet de décoration à mis en exergue que certains murs des services de pédiatrie restent peu habillés. « Nous avons souhaité les animer afin qu’ils remplissent aussi ce rôle dans l’amélioration de la prise en charge de l’enfant. La vie quotidienne du service  et ses animations illustrer par des photographies nous a séduit » explique Sandrine Ventura. « La vie à l’hôpital, au-delà du soin, c’est aussi divers intervenants qui interviennent tous les mercredis en pédiatrie comme des musiciens, conteurs, clowns, atelier origami … » renchérit Émilie Micoud, éducatrice jeunes enfants.

L E S    P A R T E N A I R E S
qui permettent la réalisation de ces murs d’images.
Nous les remercions pour leur confiance et leur aide précieuse.